16/05/2018

Rapport des directeurs - Verslag van de directeuren

Rapport des activités 2017, présenté par le Professeur Alain Martin

 

L'Association Égyptologique Reine Élisabeth déplore la disparition, survenue en 2017, de cinq de ses membres ou anciens membres.

Henri Melaerts est décédé inopinément le 18 février 2017, deux mois avant son soixantième anniversaire. L’essentiel de sa carrière scientifique s’est déroulé, sous divers statuts, à la VUB, où il avait accompli ses études de philologie classique, puis à l’ULB. Henri Melaerts s'est intéressé en particulier à un important lot de papyrus grecs, acquis en 1986 par les Musées Royaux d’Art et d’Histoire, avec l’aide financière de la VUB. Les dossiers qu'il a laissés, comportant de nombreuses transcriptions et des ébauches de commentaires, ont été déposés à l'ULB. Les papyrologues bruxellois ont uni leurs efforts pour publier l'une de ces pièces dans le fascicule en cours de distribution de la Chronique d'Égypte, en guise d'hommage à leur ami, trop tôt disparu.

Le Professeur Joseph Mélèze Modrzejewski nous a quittés le 29 janvier 2017. Formé en Pologne à la papyrologie juridique, il s'est installé en France il y a environ 60 ans et a mené là une carrière longue et prestigieuse. Très actif aussi dans le domaine des études juives, il avait tissé des liens étroits avec l'Institut Martin Buber, à l'ULB.

Trois autres membres de notre Association sont également décédés au cours de l'année écoulée: William Kelly Simpson, le 24 mars; Michel Le Clair, le 19 octobre; Johannes Jacobus Visser, le 9 novembre.

L'Association a poursuivi ses activités traditionnelles, conférences et publications.

 

Conférences

Quatre conférences ont été organisées en collaboration avec la «Diffusion Culturelle» ou le «Educatieve en culturele dienst» des Musées Royaux d'Art et d'Histoire:

-    le 12 février 2017, Calmer Hathor au moyen des sistres: les chemins de l’apaisement d’une déesse à Dendara, par Mme Dorothée Elwart;

-    le 19 mars 2017, Science and Religion in Ancient Egypt, par Mme Alexandra von Lieven;

-    le 8 octobre 2017, Het «Panorama du Caire» van Emile Wauters en Rudolf von Habsburg-Lothringen's reis naar Egypte (1881). Kroniek van een verloren meesterwerk, par M. Eugène Warmenbol;

-    le 19 novembre 2017, Le mythe osirien au vu des données archéologiques et technologiques, par MM. Georges Verly et Luc Delvaux.

Le 23 avril 2017, notre assemblée générale a été suivie d'une conférence par M. Benoît Lurson, Destin d’un temple, histoire d’une nécropole. Le temple de Touy et la tombe de Karomama révélés par les fouilles archéologiques.

Le 1er décembre 2017, l'Association Égyptologique a participé à l'organisation de la journée intitulée «Sur les traces de Jean Capart…»; cette manifestation était destinée à présenter au public le Fonds Jean Capart, nouvellement créé sous les auspices de la Fondation Roi Baudouin.

 

Publications

 Les deux fascicules composant le volume XCII (2017) de la Chronique d'Égypte sont sortis de presse respectivement en août 2017 et en mars 2018.

Les cinq envois annuels de la Bibliographie Papyrologique ont été adressés aux abonnés dans leurs deux versions, imprimée et électronique. Le succès de la version cumulative en ligne se confirme: en décembre 2017, le cap des 10.000 consultations a été dépassé.

Les Monumenta Aegyptiaca ont accueilli en 2017, sous le n° XIV, un travail de Rogério Sousa intitulé: Burial Assemblages from Bab el Gasus in the Geographical Society of Lisbon. Un autre volume est sorti de presse dans les Papyrologica Bruxellensia sous le n° 37: par Jean-Yves Strasser, La «bonne nouvelle». La nouvelle de l'avènement d'un empereur et de la mort de son prédécesseur en Égypte.

 

Fouilles

Je n'ai pas reçu d'informations sur les activités menées à Elkab en 2017 par la mission archéologique de l'Université de Yale et des Musées Royaux d'Art et d'Histoire. La presse a fait écho à la découverte sur des parois rocheuses situées à quelques kilomètres du site de dessins de grande taille qui auraient été gravés il y a plus de 5 000 ans et annonceraient certaines caractéristiques de l'écriture hiéroglyphique.

 

Représentations (à l'étranger et en Belgique) des membres du Conseil d'Administration

Willy Clarysse a pris la parole lors du workshop international Vergesellschaftigte Schriften à Heidelberg, en mars 2017. En décembre, il a prononcé à Louvain la conférence annuelle à la mémoire de notre collègue Jan Quaegebeur, intitulée: «Duizend jaar leven in twee werelden».

Alain Delattre a organisé à l'ULB en juin 2017 le colloque international correspondant à la Dix-huitième journée d'études coptes. À l'étranger, il a pris la parole lors de trois autres colloques: à Oslo en janvier, sur les citations de Psaumes dans la région thébaine; à Bari en septembre, sur les inscriptions et les cultes des saints en Égypte chrétienne; à Lausanne en octobre, sur la vie économique au monastère de Baouît. À Bâle, en mai, M. Naïm Vanthieghem a lu une communication rédigée en collaboration avec M. Delattre à propos des moines et des monastères au début de l'époque islamique. M. Delattre a prononcé une conférence à Florence en mai et il a participé à deux jurys de thèses: à Vienne et à l'ULB.

Eric Gubel a présenté une communication à Beyrouth, en octobre 2017, à l'occasion du Symposium Tyre - Sidon - Byblos.

Mme Françoise Labrique a dirigé une campagne épigraphique à Kom Ombo en octobre 2017, dans le cadre d'une coopération entre l'Institut für Afrikanistik und Ägyptologie de l'Université de Cologne et l'Université Ayn Chams du Caire. Elle a présenté deux communications à l'occasion de réunions internationales: en mai, à Lausanne (en collaboration avec Luc Delvaux et Ralph Birk), lors du colloque intitulé Les cultes aux rois et aux héros dans l’antiquité: continuités et changements à l’époque hellénistique; en décembre, au Caire, lors d'une rencontre consacrée aux Marges et frontières occidentales de l’Égypte de l’Antiquité au Moyen-Âge. Mme Labrique a prononcé trois conférences: au Caire, en février; à Bonn, en mars; à Hambourg, en juillet. Elle a participé à deux jurys de thèse: en janvier, à Strasbourg; en avril, à Bruxelles.

Luc Limme s'est rendu plusieurs fois à Leyde dans le cadre de sa collaboration à la rédaction de la revue Bibliotheca Orientalis. Il a présidé une séance lors de la journée dédiée à Jean Capart, déjà mentionnée.

Alain Martin a rejoint en février 2017 le conseil d'administration de la Société d'études latines de Bruxelles, ainsi que le comité de rédaction de la revue Latomus. Il a présidé une séance lors de la Dix-huitième journée d'études coptes, à Bruxelles en juin. En mai et en novembre, il a réalisé deux brefs séjours d'étude à l'Istituto Papirologico «G. Vitelli» de Florence. Il a prononcé une conférence en octobre à l'ULB.

Deux livres ont paru en 2017 sous la signature de Mme Katelijn Vandorpe (dans les deux cas en collaboration): — The Erbstreit Papyri. A Bilingual Dossier from Pathyris of the Second century BC, dans les Studia Demotica, à Louvain; — Land and Taxes in Ptolemaic Egypt: An Edition, Translation and Commentary for the Edfu Land Survey, dans les Cambridge Classical Studies. Mme Vandorpe a participé à un workshop international sur la papyrologie et l'histoire sociale en mars, à Heidelberg, et au congrès sur l'économie de l'Égypte ancienne, organisé en novembre à Dijon. Elle a prononcé en avril, à Leyde et à Yale University, deux conférences consacrées à des points d'histoire ptolémaïque. Elle a siégé dans trois jurys, dont deux à la KU Leuven.

Un ouvrage est sorti de presse en 2017 sous la responsabilité éditoriale de M. Harco Willems (à nouveau en collaboration): The Nile: Natural and Cultural Landscape in Egypt, dans les Mainz Historical Cultural Sciences, à Bielefeld. M. Willems a dirigé une campagne de fouilles à Dayr al-Barsha, du 10 mars au 6 mai. Il a prononcé un grand nombre de conférences, sur des thèmes variés: en juin, à Lyon et à Vienne; en juillet, à Wurtzbourg; en septembre, à Gand; en octobre, à Louvain et à Nimègue; en décembre, à Copenhague. Il a présenté une communication lors du colloque international Beyond Memphis. The Transition of the Late Old Kingdom to the First Intermediate Period as Reflected in Provincial Cemeteries, tenu à Wurtzbourg en août, ainsi que lors d'un workshop consacré aux ports fluviaux du Nil au Caire, en septembre. Enfin, M. Willems a été proclamé lauréat d'un projet-EOS du FWO-Vlaanderen et du FRS-FNRS, pour un montant de 2 375 000 euros. Le projet est ainsi formulé: «Pyramids and Progress. Belgian expansionism and the making of Egyptology, 1830-1952». Laurent Bavay, Marie-Cécile Bruwier, Luc Delvaux, Arnaud Quertinmont, Christophe Verbruggen et Eugène Warmenbol, notamment, seront associés à la réalisation de ce projet fédérateur.

 

13/04/2018

Assemblée Générale et conférence - 22/4/2018 - Algemene Ledenvergadering & Lezing

 

L’Assemblée générale de l’Association Égyptologique Reine Élisabeth aura lieu le dimanche 22 avril 2018 à 10h30 dans la salle “du Conseil”  des Musées Royaux d’Art et d’Histoire, 10 Parc du Cinquantenaire à 1000 Bruxelles.

 

De Algemene Ledenvergadering van het Egyptologisch Genootschap Koningin Elisabeth zal plaatshebben op zondag 22 april 2018 te 10u30 in de "raadzaal"  van de Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis, Jubelpark 10, 1000 Brussel.

 

Ordre du jour Agenda
1. Procès-verbal de la séance du 23 avril 2017 1. Notulen van de vergadering van 23 april 2017
2. Rapport des directeurs 2. Verslag van de directeuren
3. Rapport financier 3. Financieel verslag
4. Rapport des vérificateurs 4. Verslag van de verificateurs
5. Approbation des comptes annuels 5. Goedkeuring van de jaarrekeningen

6. Décharge donnée aux administrateurs et aux vérificateurs

6. Decharge verleend aan de bestuurders en aan de verificateurs

7. Projet de budget 7. Ontwerp van budget
8. Mandats 8. Mandaten
9. Admission de nouveaux membres 9. Aanvaarding nieuwe leden
10. Divers 10. Rondvraag

 

 

 

 

La séance sera suivie à 11h15 d’une conférence présentée par Monsieur Alain Delattre   

"Le christianisme dans la montagne thébaine. Nouvelles perspectives".

  

De vergadering zal gevolgd worden (om 11u15) door een lezing van
de heer  Alain Delattre :

 

"Le christianisme dans la montagne thébaine. Nouvelles perspectives".

Gournah.jpg

 

 

Dès le début VIe siècle, la célèbre nécropole des pharaons, convertie au christianisme, s’est couverte d’églises, d’ermitages et de monastères. Les recherches ont longtemps porté sur les grands centres, tandis que les vallées sud et ouest du massif thébain, où les vestiges sont plus modestes, ont été ignorées.

Depuis une dizaine d’année, une équipe franco-belge tente de restituer le paysage chrétien de ces vallées à partir des nombreuses inscriptions coptes, des restes céramiques et des rares vestiges architecturaux. Les recherches montrent que ces modestes témoignages, loin d’être anecdotiques, peuvent éclairer d’un jour nouveau la vie sociale et religieuse de la région tout entière.

Les papyrus découverts en Égypte livrent un éclairage non négligeable sur le fonctionnement de l’économie antique. Cette conférence sera consacrée à l’un des fonds archivistiques les plus riches de l’Égypte gréco-romaine, les archives d’Hèroninos, un intendant qui vécut dans le Fayoum quelque part au milieu du IIIe siècle.

Près de mille papyrus, essentiellement des lettres et des comptes écrits de la main de cet intendant, nous sont parvenus. Ces documents, qui permettent de suivre tout au long de l’année l’organisation de l’élevage et l’agriculture dans le Fayoum, démontrent que l’économie antique était loin d’être primitive.

  

02/02/2018

Conférence - 11/02/2018 - Femmes d’Egypte

 

Dimanche 11 février 2018 à 10h30 dans l’auditorium des M.R.A.H.

Zondag 11 februari 2018, om 10u30, in het Auditorium van de K.M.K.G.

  

Femmes d’Egypte

Par Marine Libert

 

 Entre la fin du Nouvel Empire et la prise de pouvoir d'Alexandre le Grand, l’Egypte connaît plusieurs dominations étrangères (libyenne, nubienne et perses) entrecoupées par de brefs retours à un pouvoir égyptien. 

conférence,égypte,statuaire féminine

 

 

Cette.période troublée est pourtant à l’origine d’une riche production statuaire dans laquelle les effigies de femmes, quoique bien représentées, n’ont à ce jour fait l’objet d’aucun examen approfondi.

 

Actuellement, une étude vise à rassembler ces statues, dispersées dans les collections égyptiennes du monde entier, et à dégager - au moyen entre autres, d’analyses iconographiques, techniques et typologiques - les critères permettant de les dater et de définir la place qu’elles occupaient dans l’évolution de l’art et dans la société égyptienne multiculturelle du dernier millénaire avant notre ère.

 

conférence,égypte,statuaire féminine

 

 

 

 

 

 

 

Bien que l’étude soit toujours en cours, certaines de ces statues, souvent inédites, ont déjà livré quelques-uns de leurs secrets. 

 

 

Marine Libert mène une thèse de doctorat (UCL) en Égyptologie sur l’étude de 
« la statuaire féminine privée de la Troisième Période Intermédiaire et de la Basse Époque (1069-332 av. J.-C.)".
 

 

Conférence organisée en collaboration avec la « Diffusion Culturelle » des M.R.A.H. Entrée libre pour les membres en ordre de cotisation pour l'année 2018.

 Lezing georganiseerd in samenwerking met de « Diffusion Culturelle » van de K.M.K.G. Gratis toegang voor leden die hun contributie voor 2018 betaald hebben.

 

15/01/2018

Lezing - Conférence : Images of heaven: Coffin decoration in the Tomb of the Priests of Amun (21st Dynasty)

Zondag 21 januari 2018, om 10u30, in het Auditorium van de K.M.K.G.

Dimanche 21 janvier 2018 à 10h30 dans l’auditorium des M.R.A.H.

 

Images of heaven: Coffin decoration in the Tomb of the Priests of Amun (21st Dynasty)

Door Rogério Sousa

 

During the 21st Dynasty, Egypt experienced severe economic crisis and political unrest. And yet, Theban workshops produced some of the most complex artefacts ever created in the ancient world.

 The ‘yellow’ coffins, as they are known today, represent a deep cercueil-1.jpgbreak with tradition. From the archaeological point of view this rupture is detected in several aspects, such as the collective nature of the burial grounds and the exclusive use of anthropoid coffins in nested assemblages. However, the originality of the ‘yellow’ type lies on the role played by visual culture as a way to convey a heterogeneous set of ideas regarding the afterlife and corporative values of the priesthood of Amun in Thebes.

 

DSCN0457.JPGThe Tomb of the Priests of Amun found intact in 1891 uncovered the largest collection of ‘yellow’ coffins so far discovered, allowing a unique glimpse on the dynamics of funerary material culture during one of the most obscure periods of Egyptian History. In this presentation we will examine coffin ensembles sent to Portugal, Italy and Belgium aiming at reconstructing its symbolism and understanding how these objects shaped workshop practices, management strategies and, most importantly, how they contributed to redifining ‘ownership’ of funerary artefacts.

 

 Rogério Sousa is Researcher at the Centre of Classical and Humanistic Studies (University of Coimbra). In his PhD he studied the iconographic representations of the heart in ancient Egypt. In 2009 Rogério Sousa started to study the coffins found in Bab el-Gasus (Lot VIII). He is now carrying out the comparative study of coffin decoration in the Theban coffins dating from the 21st Dynasty. Currently he coordinates the Gate of the Priests Project involving an international consortium of museums and universities.

 

 

Lezing georganiseerd in samenwerking met de « Educatieve en culturele dienst » van de K.M.K.G.
Auditorium van de Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis, Jubelpark 10, 1000 Brussel.
Gratistoegang voor leden van EGKE & Vrienden van de KMKG.

 

Conférence organisée en collaboration avec le "Educatieve en culturele dienst" des M.R.A.H.
Auditorium des Musées Royaux d'Art et d'Histoire, 10 parc du Cinquantenaire à 1000 Bruxelles.
Entrée libre pour les membres de l'AERE et les Amis du Musée.

09/11/2017

Fonds Jean Capart : présentation au public

Ce vendredi 1er décembre 2017, dans le cadre prestigieux des Musées Royaux d’Art et d’Histoire (Parc du Cinquantenaire à Bruxelles), aura lieu une journée intitulée « Sur les traces de Jean Capart… ».

Cette journée vous proposera différentes conférences (en français et en néerlandais) en rapport avec la vie du fondateur de l’égyptologie belge et son œuvre.

Vous en trouverez ici le programme complet.

 

Op vrijdag 1 december 2017 vindt in het prestigieuze kader van de Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis (Jubelpark te Brussel) een colloquium plaats onder de titel "In de voetsporen van Jean Capart...".

Tijdens dit evenement worden verscheidene lezingen (in het Nederlands en het Frans) aangeboden omtrent het leven en het werk van de stichter van de Belgische egyptologie.

Voor het volledige programma kunt u hier klikken.

 

 

logo_Fonds_JCapart.jpg