20/04/2016

Assemblée générale + Conférence - 24/4/2016 - Algemene Ledenvergadering + Lezing

 

L’Assemblée générale de l’Association Égyptologique Reine Élisabeth aura lieu le dimanche 24 avril 2016 à 10h30 dans la salle “du Conseil”  des Musées Royaux d’Art et d’Histoire, 10 Parc du Cinquantenaire à 1000 Bruxelles.

 

De Algemene Ledenvergadering van het Egyptologisch Genootschap Koningin Elisabeth zal plaatshebben op zondag 24 april 2016 te 10u30 in de "raadzaal"  van de Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis, Jubelpark 10, 1000 Brussel.

 

Ordre du jour Agenda
1. Procès-verbal de la séance du 26 avril 2015 1. Notulen van de vergadering van 26 april 2015
2. Rapport des directeurs 2. Verslag van de directeuren
3. Rapport financier 3. Financieel verslag
4. Rapport des vérificateurs 4. Verslag van de verificateurs
5. Approbation des comptes annuels 5. Goedkeuring van de jaarrekeningen

6. Décharge donnée aux administrateurs et aux vérificateurs

6. Decharge verleend aan de bestuurders en aan de verificateurs

7. Projet de budget 7. Ontwerp van budget
8. Renouvellement de mandats 8. Hernieuwing van mandaten
9. Admission de nouveaux membres 9. Aanvaarding nieuwe leden
10. Divers 10. Rondvraag

 

 

 

 

La séance sera suivie à 11h15 d’une conférence présentée par Monsieur Naïm Vanthiegem, "Postdoctoral Research Associate" à l'Université de Princeton :  

"Agriculture et viticulture dans le Fayoum du IIIème siècle : l'apport des archives d'Hérôninos".

  

De vergadering zal gevolgd worden (om 11u15) door een lezing van de heer  Naïm Vanthiegem, "Postdoctoral Research Associate",  Princeton University :

"Agriculture et viticulture dans le Fayoum du IIIème siècle : l'apport des archives d'Hérôninos".

 

Les papyrus découverts en Égypte livrent un éclairage non négligeable sur le fonctionnement de l’économie antique. Cette conférence sera consacrée à l’un des fonds archivistiques les plus riches de l’Égypte gréco-romaine, les archives d’Hèroninos, un intendant qui vécut dans le Fayoum quelque part au milieu du IIIe siècle.

Près de mille papyrus, essentiellement des lettres et des comptes écrits de la main de cet intendant, nous sont parvenus. Ces documents, qui permettent de suivre tout au long de l’année l’organisation de l’élevage et l’agriculture dans le Fayoum, démontrent que l’économie antique était loin d’être primitive.

  

Les commentaires sont fermés.